© 2017  ZZprod. 

MOUSTAPHA IDIR, surnommé Mouss, est le chanteur et contrebassiste de nombreuses formations depuis plus de 30 ans. Après avoir remporté un large succès avec son premier groupe KATMEN dans les années 80’, il part aux USA rencontrer les grands noms du Blues, et participe en tant que contrebassiste aux tournées françaises de Maurice John Vaughn, B.J Emery et Joe « guitare » Hugues. Il continue entre-temps à développer son travail personnel d’auteur-compositeur-interprète, et enregistre trois album sous son nom : « Livin’room Blues », « L’habitude et la routine », et le « Swing du Marabout ». Avec la formation Mouss & Issouf, Mouss étend son éventail musical avec l’utilisation du oud. Sa connaissance profonde du Blues lui permet de risquer l’aventure du retour aux sources avec succès.

Mouss Idir

Né à Bobo Diolassou, au Burkina Fasso ISSOUF MOUNKOURO est chanteur, auteur, compositeur. Il joue aussi de la kora, du n’goni, du tamani, du djembé, du doum-doum et du balafon. Il est par ailleurs fabriquant de ces instruments.

Dès l’enfance la musique fait partie intégrante de son univers. Au fil du temps il rejoint les groupes musicaux les plus en vue du pays et se forme auprès des grands maîtres de la musique burkinabée : Tidian Coulibaly, Adama Koita, Kone Casa, Fatoma Dambele, Diakalia Diarra et Issiaka Sanogo.

De 1998 à 2001 il participe aux tournées internationales des groupes traditionnels SABA et HEREMANKONO, puis s’installe à Saint-Bonnet-le-Château dans la région du Haut-Forez en France.

En 2004 grâce à la rencontre de musiciens locaux, il monte le groupe SABALY dont il est le leader. Avec lui fait les premières parties de groupes comme Jim Murple Memorial, les doigts de l’homme, Bonga, Dabi Touré, Staff Benda Bilili, Ballaké Cissoko, Djeli Moussa Condé… Puis accompagne KADY DIARRA lors de ses tournées pendant plusieurs années.

En 2012 la formation  Mouss& Issouf  voit le jour. Il y apporte son expérience et sa connaissance de la musique de l’Afrique de l’Ouest, mais aussi son énergie, sa capacité d’écoute et d’adaptation.

Issouf Mounkouro

Très jeune, FABRICE LAURENT démontre une grande curiosité pour tout ce qui fait un son. À l’âge de 10 ans, sa famille lui offre sa première batterie et ses premiers cours.. Très vite il commence à jouer avec des amis aux différentes fêtes du collège. À 18 ans, il se voit enrôler dans la Musique principale de la 5en région militaire comme tambour. Un an après, une fois sont service terminé, il s’inscrit, à l’école de jazz de Lyon, l’A.I.M.R.A. . Conjointement il commence aussi des cours à Paris à l’école de batterie Dante Agostini et commence à faire des tournées avec différent groupe à travers l’Europe.

À l’âge de 23 ans, Fabrice a l’opportunité de partir pour Montréal. Au CÉGEP Saint-Laurent il étudie avec Paul Brochu, batteur du groupe Uzeb. Très jeune, avant même d’avoir commencé la musique il est envoûté par une langue et des rythmes qu’il a entendus à la radio par un interprète du non de Gilberto Gil. De la commence une fascination pour le Brésil qui emmènera Fabrice as étudié les différentes percussions brésiliennes . Deux voyages d’études au Brésil, avec les musiciens parmi les plus réputés du Brésil, amèneront Fabrice a accompagné en tournées et à enregistrer avec un grand nombre d’artistes brésilien, mais aussi avec beaucoup d’artistes de pays très différent. De la pop au reggae, du jazz au funk, du rock au blues, de la samba au R & B, de l’électro au rap, il navigue avec joie sans aucun a priori.

VINCENT BUCHER débute l’harmonica à l’âge de seize ans. Il commence par jouer dans la rue et le métro parisien. Remarqué par l’harmoniciste afro américain Sugar Blue qui l’encourage et l’initie à la scène, Vincent écume alors le circuit des clubs et des concerts. Il accompagne de grands noms du blues : Louisiana Red, Jimmy Johnson, Sonny Rhodes, Eddie C. Campbell…
Plus tard, il accompagnera et enregistrera avec Bill Deraime, Patrick Verbecke et CharlElie Couture.
De nombreux voyages aux USA l’amèneront à fréquenter les circuits blues à Chicago, San Francisco et Memphis, lui donnant ainsi l’occasion de se frotter aux ténors du genre.
Avec le musicien franco-malgache Tao Ravao, le légendaire chanteur guitariste malien Boubacar Traoré et bien d’autres artistes du continent africain, Vincent a eu l’occasion, lors de tournées en Afrique, en Amérique, en Europe et lors de collaborations discographiques, d‘explorer le cousinage entre le blues et différentes musiques africaines. Depuis plus de 25 ans, en duo, en trio, ou avec son propre groupe, il interprète son répertoire composé d’originaux et de versions personnelles des standards du blues.
En 2013 il est nominé aux Grammy Awards au sein du groupe avec lequel il tourne régulièrement, « Heritage Blues Orchestra » pour l’album « And Still I Rise » .
En 2014 Vincent sort son premier album solo, « HOMETOWN » sur le label hollandais CONTINENTAL BLUE HEAVEN.

Fabrice Laurent

VINCENT BUCHER

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now